Les voyages de Jules Vernacular

[fr] ou comment sauvegarder des images d’une poésie – souvent rurale, mais pas seulement – inattendue et involontaire ? En parcourant les rues, les chemins, yeux grands ouverts, appareil photo aux aguets.

Concessionnaire - Jules Vernacular 2007 (c) Smeltery.net

Rendez-vous pour poursuivre la découverte sur le site  » Les voyages au centre ville de Jules Vernacular : Lettres oeuvrières & incongruités typographiques « .

Certes, l’oeil de Jules Vernacular (alias Jack Usine) est particulièrement aiguisé, puisqu’il est graphiste, artisan de la lettre, créateur de fontes. Les trouvailles typographiques qui allument sa prunelle sont classées par catégories où les lettres naissent du pinceau, s’empattent plus ou moins, se graffitent, se ligaturent, s’ornementent avec fantaisie et/ou maladresse touchante, s’effacent, sont gravées, etc. La collecte est délicieusement vraie et fragile, à la merci d’un décrochage, d’un coup de neuf, d’un échaffaudage.

Le site a débuté le mercredi 19 avril 2006, avec  » S[]rtie d’Usine  » qui ne pouvait pas laisser ce promeneur poète indifférent. A suivre depuis avec délectation nostalgique et amusée…

Pour en savoir plus sur Jack Usine, site principal www.smeltery.net

et aussi : http://www.myfonts.com/person/usine/jack/ et http://fontcenter.planete-typographie.com/

Publicités

Conte de menterie ouwebpostellaire : Tale of lying star

[fr] Comment savoir ce qui c’était passé ? Ses lunettes étaient posées sur le livre encore ouvert. Après bien des discussions, les dindons avaient décrété : Le savant étant astrophobique, il était sûrement allé se cacher au fond de la boïte à lettres. La factrice en ULM avait lancé un miroir par la fente et il s’était laissé attirer par la fuite des antilopes violettes à cornes fluo courant tout autour de Saturne.

On le retrouve au coeur de Central Park, errant en zag-zig sur l’étang du Nord. Il est en train de chercher une échelle de poupée entre les sabots des chevaux sagement alignés par le chef d’orchestre en pyjama de soie. L’ours infirmier berce son cerveau endolori dans une fontaine de sable tandis qu’une reine lui verse une épice à la verveine.

Foin de ces balivernes ! Comme on l’attend toujours pour le mariage du chat, le savant se lève brusquement, il repousse tous ces gens autour de lui et se précipite vers la salle des machines. Dehors, il expire calmement puis inspire à fond. Alors il entre, sans trac, dans le télescope géant. Arrivé au centre, il prononce la formule rituelle qui va sceller la vie des époux :
– Cafetière, veux-tu épouser Chat ?
– Chat, veux-tu épouser Cafetière ?

Demain, si le ciel est correctement étoilé, regardez-bien, jusqu’à présent on vous a raconté des blagues avec ces histoires de Chariot, de Grande Ourse et autres constellations… Le Chat et la Cafetière s’embrassent au-dessus de votre tête et ils en ont pour l’éternité.

[en] How can anyone know what really happened? His glasses were atop his book, still open. After a lot of fuss, the turkeys had issued: The scientist being astrophobic, he certainly ran to hide himself at the very bottom of the mailbox. The postgirl inside an Ultralight aircraft had thrown a mirror through the hole and the scientist had been attracted by the violet antelopes. Their fluo horns all drawn up, they were running all around Saturn.

He was found inside Central Park, wandering on top of the Harlem Meer. Looking for a puppet scale between horses’ hooves neatly ordered by the orchestra conductor in silk pyjamas. A he-bear nurse was rocking his painful brain inside a sand-fountain sand. A queen was pouring spice with vervain for him.

To Hell with these silly manners! Everybody is waiting for him for the cat’s wedding. So, the scientist rises all of a sudden, pushes back all these people around him and runs in the direction of the engine room. Outside, he calmly expires, and then inspires thoroughly. Afterwards he enters, without anxiety, the giant telescope. Once he arrives at the end, he pronounces the ritual formula which will seal for their life long the bride and bridegroom to be :

– Coffee-Pot, do you want to marry Cat?
– Cat, do you want to marry Coffee-Pot?

Tomorrow, if the sky is correctly lit, look well, until now you’ve been told jokes and lies with these stories of The Big Dipper, the Plough, the Wain and so on, … The Cat and the Coffee-Pot are kissing just above your head and it will last forever and ever.

Citations : le site de référence de Gilles Jobin

[fr] Une petite merveille pour l’internaute amoureux des mots. À côté des grands bulldozers automatiques qui crachent des citations à tout-va, et dont on peut se satisfaire en cas d’urgence, le site francophone de Gilles G. Jobin (Gatineau, Québec, Canada) Au fil de mes lectures est vraiment recommandable. Il lit ce qu’il cite, il est précis et donne des références exactes et vérifiables.

Collectionneur de citations depuis des années, sur petites fiches cartonnées (perdues) puis sur base de données informatique, il croit  » que la grande force et la puissance de l’Internet, c’est d’abord les individus qui ont le goût de partager leurs passions « . Les statistiques (nombre d’auteurs, nombre de citations) se périmant chaque jour, le mieux est de visiter le site pour se rendre compte de la qualité de l’entreprise. Créé en 1995, ses pages ne sont archivées que depuis février 2004, sous le nom actuel du site, dans InternetArchive.

Indispensable! Au fil de mes lectures - site de citations par Gilles Jobin

Couleurs communicantes : Color communication : Comunicación y simbolismo del color

Color in motion - (c) Claudia Cortès

[fr] Le monde peut s’écrire en couleurs imaginaires et poétiques : voir le précédent billet d’Ouwebpo sur ce sujet.
On peut aussi l’habiller de symboles et le regarder à travers le prisme des couleurs primaires et secondaires, comme le propose Claudia Cortés dans son site Color in Motion — tout en Flash — plein d’inventivité et de fantaisie. Existe en deux versions : anglais / espagnol.

En vedette : Violet – Bleu – Vert – Jaune – Orange – Rouge.

Color in motion - The Stars (c) Claudia Cortés

[en] One can paint the world with imaginary colors, one can gently order it with symbols, among which colors are very interesting. Maria-Claudia Cortés’s approach contributes to this subject with a pleasant site (requires Flash player): Color in motion. An interactive experience of Color Communication and Color Symbolism. Here stars are : Purple – Blue – Green – Yellow – Orange – Red.
This work is based of her Thesis for the Master of Fine Arts, Computer Graphics Design, Rochester Institute of Technology, 2003.

[es] Se puede decir el mundo con palabras inventadas. Se puede también vestirlo de simbolos. Maria-Claudia Cortès presenta en su sitio Color in motion una experiencia animada e interactiva de la comunicación y del simbolismo del color. Aquí las estrellas se llaman : Purpura – Azul – Verde – Amarillo – Anaranjado – Rojo.
Viene después de la Tesis para la Maestría en Diseno de Gráficos por Computador, Rochester Institute of Technology, 2003.

Visuwords : see the world as cognitive science researchers spell it

[en] Visuwords is no search engine. This tool (trademark) is a free online visual thesaurus and dictionary. It has been developed by Paul R. Dunn, from Calgary, Alberta (Canada). Words — in English — are visually associated in diagrams (relations, opposites, …), with a short definition.Visuwords™ uses Princeton University’s WordNet, an opensource lexical database built by University students and language researchers. There  » Nouns, verbs, adjectives and adverbs are grouped into sets of cognitive synonyms (synsets), each expressing a distinct concept. Synsets are interlinked by means of conceptual-semantic and lexical relations.  »

Here is an example of a search with Visuwords for « hero » :

Visuwords - TM - hero search

[fr] Visuwords est un outil de visualisation lexicale en anglais, développé par le chercheur Paul R. Dunn (Calgary, Alberta – Canada). Utilisant la base de données lexicale Wordnet de Princeton University, Visuwords relie, autour d’un mot donné, des diagrammes lexicaux montrant relations, oppositions et champs sémantiques, ainsi que des définitions de base.

LangMaker

[fr] LangMaker
LangMaker_BabelIntro (c) LangMaker
est un site collaboratif (wiki) mis en ligne sous cette forme en mars 2006 par son fondateur et administrateur : Jeffrey Henning.

Cette caverne d’Ali-Baba langagière mérite une visite approfondie. Elle réjouit les artisans des mots et incite au forgeage discret ou massif de mots, langues, pages, contributions, commentaires…

Historique :

  • 1997 . Le site original date de l’année 1997. Jeffrey Henning avait alors créé un logiciel gratuit permettant à chacun de créer un langage artificiel.

Voici l’acte de naissance [ (version 1.00) March 31, 1997 [229 KB EXE] * Initial version — to Chris Collins, Mitchell Posner and Paul Nelson (thanks for beta testing!) ] et l’appel à participer datant de l’époque : « If you are fascinated by words and language, then you might want to indulge in the ultimate word-play: invent your own language! An invented language, often called a model language, can be anything from a simple set of words made up for your private amusement to a complex system of interrelated languages designed to provide background to a public work. J.R.R. Tolkien invented Quenya, Sindarin and related languages to add verisimilitude to The Lord Of The Rings, while Anthony Burgess invented Nadsat for A Clockwork Orange. People around the world learn model languages for communication (Esperanto) and for fun (Klingon). »

  • 1998. La version 1.09 de LangMaker est mise à disposition avec diffusion du code source.

Voir les pages archivées par InternetArchive, à partir de 1999.

Le site actuel comprend les rubriques principales suivantes :
– Langues construites (Conlangs) : près de 2 000
– Néologismes
– Textes sur la description des langues de Babel : environ 500 traductions en langues réelles et inventées
– Néographies : systèmes d’écriture inventés, environ 350
– Ressources
– Livres

Apronyms

[en] Apronyms, on official site, are presented as  » a collection of original, entertaining and often educational apronyms which various people have made. An apronym is a special kind of acronym where the initials spell out a word or phrase relevant to the expanded version « . For instance :

ACRONYMS : Alphabetically Challenged? Ready Or Not, You’re Making Some.

Apronyms logo

Thanks to an HyperCard Stack and lots of contributors, this mirthful site created by Angela Brett and Tony McCoy O’Grady, some time before February 2001, now outgoes 10 000 registered apronyms. See Hall of fame and Honours List for credits. New contributors are welcome.

Mots en couleur(s)

[fr] Les amoureux des mots se délectent des termes associés aux couleurs, adjectifs, qualificatifs, expressions. Le site français pourpre.com existe depuis août 2000 et est entièrement consacré à la couleur : phénomènes physiques, nuanciers, outils chromatiques, jeux… Il comporte deux rubriques dans le domaine du langage :
Langue : Les couleurs dans notre langue et dans d’autres.
Chroma : Dictionnaire des noms de couleurs.

Pour le clin d’oeil, une photographie
extraite du site d’un des contributeurs du dictionnaire imaginaire des couleurs.
Sans titre - photographie (c) JC Sekinger

Pour l’aspect international, rendez-vous sur la page Ailleurs : elle offre une traduction des principales couleurs dans 38 langues, à savoir :
Français | Allemand | Anglais | Basque | Breton | Catalan | Chinois | Croate | Danois | Espagnol | Esperanto | Estonien | Finnois | Gallois | Grec | Hindi | Hongrois | Italien | Japonais | Letton | Lituanien | Malgache | Marathi | Maya | Néerlandais | Ojibwe | Polonais | Portugais | Roumain | Russe | Same du nord (lapon) | Sanscrit | Suédois | Tamoul | Tchèque | Turc | Ukrainien | Vietnamien.

Le dictionnaire des couleurs décline alphabétiquement ses nuances, allant de l’abricot au zinzolin, en passant par arzel , flamboyant, ochracé et autres cuisse de nymphe ou bleu des mers du Sud… Dans la liste en cours, les couleurs en attente de définition.

Pour notre rubrique ouwebpo, la réjouissante liste imaginaire incitant les internautes à contribuer à l’écriture du dictionnaire imaginaire des couleurs.
Par exemple :

bleu banane Suggestif, à vous de voir. Peut-ètre à mi-chemin entre le bleu cerise dont on a rien à faire et le rose caméléon que l’on n’a jamais réussi à attraper.

rouge flap-flap (Dérive de la couleur des cheveux d’un Flap-Flap) – [~Rougeade Flapius-Cornus] Imagination juvénile Un rouge avec des touches d’orangé et de rose.

Défense et illustration de la langue xyloglotte

[fr] La Langue de bois bénéficie depuis [juin 2001] environ, d’une page officielle ouverte à tous les contributeurs volontaires, créée par Claire Delavallée. Les mises à jour les plus importantes datent des années 2004-2005.

Notre contribution de ce jour consistera en deux compléments. Read more »

MediaGlyphs : opilkipan adi poyun

[en] MediaGlyphs is a project to create a new easy auxiliary international language based on multimedia ideograms (named « mediaglyphs »). Everybody would be able to read (think, type, …) in their own language allowing cross-cultural communication while at the same time protecting the diversity of local languages.
Example of MediaGlyph MediaGlyphs.org - Glyph Read more »